cancer plus d'opération

cancer plus d'opération

Plus d'opération des malades du cancer à la Polyclinique

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
vendredi 19 avril 2024
Actualités Stoma Ilco

Cancer - Plus d'opération des malades du cancer à la Polyclinique - France

Lundi 6 décembre 2010


Plus d'opération des malades du cancer à la Polyclinique : le Dr Perrey s'insurge

Le docteur Perrey opère depuis plus de trente ans à la Polyclinique du Ternois.

Le Dr Francis Perrey a troqué le bistouri contre la plume. Pour écrire à l'Agence régionale de santé, au ministère de la Santé et l'Association pour la recherche contre le cancer... Et l'urologue, qui officie à la Polyclinique du Ternois, a la plume plutôt acerbe. Car il ne peut plus opérer les malades d'un cancer dans l'établissement saint-polois. Faute d'autorisation. Coup de colère et explication...

En octobre 2009, les autorisations d'opérer en cancérologie ont été délivrées dans le Nord - Pas-de-Calais. Et la Polyclinique du Ternois n'a pas obtenu le précieux sésame. La cause ? Un trop faible nombre d'opérations dans ce domaine. En gros, pour chaque spécialité, il faut au moins une trentaine d'opérations par an. Et les chirurgiens de la Polyclinique n'atteignent pas ce seuil. Dans certains domaines, il ne manque pas grand-chose, et un recours a été déposé. Les chirurgiens ont donc continué d'opérer leurs patients.

Sauf qu'à l'Agence régionale de santé (ARS), recours ou pas, faute d'autorisation, pas question d'opérer. Il y a peu, par la voie d'un courrier, l'ARS l'a rappelé à la Polyclinique. Depuis, on a cessé toute activité au niveau de la chirurgie en cancérologie. Ce qui provoque la colère du Dr Perrey. L'urologue opère depuis plus de trente ans à la Polyclinique. « La médecine, ce n'est pas une affaire de quotas », avance le spécialiste, qui n'est pas le seul à ne plus pouvoir opérer. « En chirurgie viscérale, il y a trois praticiens plus moi en tant qu'urologue. » Pour l'ensemble des cancers traités à la Polyclinique (chirurgie digestive, du sein, chirurgie gynécologique et urologique), « on est entre 50 et 100 interventions par an. On n'atteint pas le seuil minimum ». Les malades du cancer n'ont donc plus accès aux blocs opératoires que la Polyclinique met à disposition des chirurgiens. Qui peuvent néanmoins continuer d'opérer, mais ailleurs. « J'avais un patient programmé pour une opération. Je suis en contact avec l'hôpital d'Arras pour l'opérer. »

Ubuesque

« On prend les patients en otage », poursuit le docteur Perrey. Et avec ce système, « on veut dissuader les petits établissements de faire de la chirurgie et on augmente l'activité des grands centres ». Avec des risques d'engorgement, au niveau des blocs. « Les patients vont faire la queue », relève l'urologue. Qui a donc décidé d'écrire aux autorités compétentes. Un courrier dans lequel le docteur Perrey avance que « les patients habitués à leur praticien et lui faisant confiance sont, comme lui, ignorés voire méprisés quant au respect du libre choix du praticien ».

Le médecin, qui devrait prendre sa retraite dans quelques mois, note que « la décision d'interdire l'activité de cancérologie au prétexte d'activité insuffisante fait disparaître une grande partie de l'intérêt professionnel, et donc, comme beaucoup d'autres confrères, je vais sans doute me résoudre à cesser mon exercice alors que, pour l'instant, la relève n'est pas vraiment assurée. » Car si l'intérêt du patient est au coeur des préoccupations du docteur Perrey, celui-ci évoque également l'intérêt professionnel.

« Pour un chirurgien, il est plus intéressant d'opérer un cancer du colon que de faire une appendicite ou une hernie. Il n'y a pas de petite ou de fausse chirurgie, mais dans ce type d'opération, il y a une démarche différente. Ce sont des opérations très lourdes... » L'urologue se dit toujours « passionné » par son métier, mais dénonce un principe « kafkaïen » en ce qui concerne les autorisations d'opérer sur tel ou tel site. Dans les secteurs ruraux, on regrette une sous-médicalisation, un manque de professionnels de santé. À la Polyclinique, pour les malades du cancer, ces professionnels sont là. Mais on leur a retiré les blocs opératoires sur le territoire. Pour un nombre d'actes pas suffisamment élevé.

lavoixdunord

Alexis Degroote - http://www.lavoixdunord.fr

STOMIE FR
Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
25/12/2006 - Prostate : Pour en savoir plus.
Description anatomique, rôle et maladie ...
24/12/2006 - ONU : Droits des personnes handicapées.
L'Assemblée générale a adopté la première Convention relative aux droits des personnes handicapées.
19/12/2007 - Didier Donfut cèderait sa place à Laurette Onkelinx à la Santé.
Le cdH a accepté mercredi matin d'entrer dans un gouvernement intérimaire composé également de l'Open Vld, du CD&V, du PS et du MR.
23/12/2006 - Certain services de la sécurité sociale seront fermées entre Noël et Nouvel An
Les bureaux des institutions fédérales de la sécurité sociale seront pour la plupart inaccessibles du 25 décembre au 2 janvier inclus.
18/12/2006 - Dépister un cancer colorectal en avalant une mini-caméra ?
Le service de gastro-entérologie de l’Hôpital Erasme (Bruxelles) vient de présenter les résultats d’une étude pilote concernant une technique non...
16/12/2006 - Le dossier médical global
Le dossier médical global, également appelé DMG, est un dossier médical tenu par votre médecin généraliste. Il regroupe l'entièreté de vos données de...
15/12/2006 - OncoMethylome Sciences et Veridex signent un 2nd contrat commercial pour test du cancer de la prostate
OncoMethylome Sciences Euronext: ONCO) a annoncé aujourd’hui avoir conclu avec succès les activités de recherche concernant son test urinaire de...
12/12/2006 - L’aspirine pour lutter contre le cancer ?
Une équipe de chercheurs britanniques vient de découvrir une nouvelle vertu de l’aspirine ! Selon leurs résultats, l’aspirine serait capable de...
18/12/2007 - Direction générale Personnes handicapées : Fermeture ce 18 décembre 2007
Les bureaux de la Direction générale Personnes handicapées fermés au public ce mardi 18 décembre 2007 !
09/12/2006 - Le tribunal du travail établit une discrimination basée sur l'état de santé.
Bruxelles : Un jugement établit une discrimination à l'embauche basée sur l'état de santé. Cette décision est favorable à une victime.
06/12/2006 - AWIPH : Nouveau formulaire de demandes d’intervention.
L’AWIPH a mis en place un nouveau formulaire d’introduction de demandes d’intervention.
03/12/2006 - Pourquoi la chimiothérapie provoque-t-elle la chute des cheveux ?
Les traitements utilisés contre le cancer peuvent entraîner une chute des cheveux. Mais pourquoi la chimiothérapie s'accompagne-t-elle de cet effet...
01/12/2006 - Novembre 2006 : Augmentation des visites en provenance de Belgique.
Le Stoma Ilco Bruxelles – Wallonie continue son petit chemin ....
29/11/2006 - Témoignage d’un moine trappiste atteint de Maladie de Crohn
Vous n’aurez donc pas un de ces témoignages si beaux d’un jeune, mais d’un vétéran de la maladie de Crohn, d’un ancien combattant si vous voulez…
17/12/2007 - Thérapies ciblées en cancérologie
Les thérapies ciblées en cancérologie : focus sur la famille des récepteurs de croissance épidermique
Retour en haut de page