la vie bureau

la vie bureau

Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
mercredi 5 août 2020
Actualités Stoma Ilco

La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon

Mardi 17 mai 2011

 

Une consommation régulière de légumes apparaît comme un élément protecteur, tout comme l'activité physique.

À première vue, c'est une nouvelle guère réjouissante pour les millions de personnes assujetties à la vie de bureau ou autre profession peu mobile. Exercé pendant plus de dix ans, un métier sédentaire multiplierait par deux le risque de certains cancers du côlon, selon une étude australienne tout juste publiée dans l' American Journal of Epidemiology. Et ce, surtout, quel que soit le degré d'activité physique pendant les loisirs, insistent les auteurs de l'article. Une conclusion quelque peu inquiétante que les spécialistes français engagent toutefois à ne pas prendre au pied de la lettre. Les effets préventifs d'une activité physique régulière vis-à-vis de plusieurs cancers, dont ceux du côlon et du rectum, ont en effet été établis par de nombreuses études. Tumeurs parmi les plus fréquentes (37.000 nouveaux cas par an en France, dont 17.000 mortels), les cancers colorectaux sont de mieux en mieux cernés. L'obésité et les excès caloriques, en particulier une alimentation trop riche en viande et charcuterie, et la sédentarité sont considérés comme des facteurs de risque. Inversement, une consommation régulière de légumes apparaît comme un élément protecteur, tout comme l'activité physique.

Pour préciser le rôle de cette dernière, Terry Boyle et ses collègues de l'université de l'ouest australien ont étudié une population de 918 patients âgés de 40 à 79 ans, atteints de cancer colorectal. Qu'ils ont comparé à un millier de témoins, pour ce qui est de leur mode de vie et de l'intensité de leur activité physique, récréative et professionnelle. Résultat: les individus ayant travaillé plus de dix ans de façon sédentaire avaient un risque quasi doublé de cancer de la partie distale (la deuxième moitié) du colon, et multiplié par 1,5 pour celui du rectum. Cet excès de risque était observé même chez les individus pratiquant assidûment un sport. En revanche, la survenue d'une tumeur du colon proximal (première partie après l'intestin grêle) n'était pas influencée par le type de profession.

Selon les auteurs, les liaisons dangereuses entre sédentarité et cancers colorectaux pourraient relever de plusieurs mécanismes. Le manque d'activité physique favorise l'élévation de la glycémie et diminue la sensibilité à l'insuline, deux facteurs qui facilitent la cancérogénèse des cellules coliques. Des facteurs inflammatoires induits par la sédentarité pourraient également jouer un rôle.

Des résultats à confirmer

Reste à savoir quelles conséquences pratiques tirer de cette étude. «Sa force, c'est de distinguer l'activité physique professionnelle et non professionnelle, souligne le Pr Robert Benamouzig chef du service de gastro-entérologie de l'hôpital Avicenne (Bobigny). Mais les résultats, obtenus avec des instruments de mesure peu précis, doivent être confirmés pour être crédibles.»

Pour l'heure, quelle que soit la profession exercée, les vertus de l'activité physique régulière ne sont pas remises en cause. Et ce travail australien confirme l'utilité de lutter contre la sédentarité au bureau; en se levant souvent pour aller faire quelques pas, respirer à fond, boire de l'eau… Des petits gestes qui aident aussi à combattre le stress.

Sandrine Cabut - www.lefigaro.fr

Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
19/01/2009 - Activité physique, sommeil et cancer
Selon une étude du « National Cancer Institute », pratiquer régulièrement une activité physique diminuerait le risque de cancer chez les femmes
18/01/2009 - 22 millions d'euros pour le plan cancer
La ministre fédérale de la Santé publique, Laurette Onkelinx, va débloquer 22 millions d'euros sur deux ans (2009-2010) pour financer la recherche...
17/01/2009 - Bébé sélectionné en fonction de risque de cancer ?
Très prochainement, une Britannique donnera naissance à un bébé ayant fait l’objet d’un diagnostic préimplantatoire afin d’éviter qu’il soit porteur...
16/01/2009 - Avenir des soins de santé : Affectation des bonis en soins de santé 2008
Sur proposition de Mme Laurette Onkelinx, le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal relatif à la contribution 2008 au Fonds pour...
15/01/2009 - Onkelinx ne convainc pas les médecins spécialistes
Plus d'un spécialiste sur trois (36%) n'apprécie pas la politique suivie par Laurette Onkelinx (PS),
14/01/2009 - Cancer colorectal, testez le dépistage organisé
37 500 nouveaux par an et 17 000 décès en 2005. Le cancer colorectal, 2ème cause de cancers en France, représente un problème important de santé...
13/01/2009 - Un numéro vert pour les personnes handicapées
Un numéro vert sera mis en place au printemps à la Direction générale des Personnes handicapées afin de faciliter les contacts
11/01/2009 - Nouvelle édition du Belgopocket
Le Belgopocket est un petit ouvrage pratique qui apporte des réponses à toute une série de questions fréquemment posées aux administrations...
10/01/2009 - Succès du dossier médical électronique chez les médecins
Près de 7.500 médecins généralistes (52%) travaillent avec un dossier médical électronique, écrit le magazine spécialisé De Artsenkrant (Le Journal...
09/01/2009 - Les médecins devront prescrire en priorité les génériques
Pour six classes de médicaments utilisés couramment et pour lesquels une alternative générique ou moins chère existe, les médecins devront désormais...
08/01/2009 - France : Transports des handicapés, un décret honteux
200 euros par mois. Ni plus ni moins. L’Association des Paralysés de France dénonce une somme forfaitaire plafonnée allouée depuis le 1er janvier aux...
07/01/2009 - Vitamines C, E et sélénium : aucun effets contre le cancer de la prostate
Selon les résultats de nouvelles études menées aux Etats-Unis, ni la vitamine C, ni la vitamine E, ni le sélénium n’offriraient de protection contre...
06/01/2009 - Chimiothérapie: la chute des cheveux varie d'un individu à l'autre
Conséquence de la chimiothérapie délivrée aux malades du cancer, la chute des cheveux et de tous les autres poils du corps est un effet secondaire...
05/01/2009 - Un médicament anticancéreux efficace contre les rejets de greffes.
Le bortezomib, un médicament utilisé dans le traitement de certains cancers, semble efficace pour empêcher le rejet d'un organe après une greffe.
03/01/2009 - Cancer de la prostate avancée: associer radiothérapie et hormonothérapie
Le traitement des cancers avancés de la prostate par radiothérapie et traitement anti-hormonal divise par deux le nombre de décès.
Retour en haut de page