santé inégalités sociales

santé inégalités sociales

Les inégalités sociales tuent et rendent malade. L’espérance de vie en bonne santé est de 51 ans dans le Hainaut. Pourtant, les soins de santé y sont

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
mardi 30 mai 2023
Actualités Stoma Ilco

Santé - Inégalités Sociales et Maladies - Belgique

Vendredi 19 février 2010


Les inégalités sociales tuent et rendent malade


L’espérance de vie en bonne santé est de 51 ans dans le Hainaut. Pourtant, les soins de santé y sont de qualité et l’accès est satisfaisant. Une opinion du Docteur Luc BERGHMANS, Médecin.

Les inégalités sociales de santé se marquent en suivant la fracture Nord/Sud. Mais pas seulement. On peut le rappeler à l’aube de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Bien sûr, on a pu suivre le travail de la Commission sur les déterminants sociaux de la santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui détaille dans son rapport final l’impact des inégalités sociales sur la santé des populations et des individus. Exemple parmi de nombreux autres : une fille née dans un pays riche peut espérer vivre jusqu’à 80 ans, celle née dans un pays pauvre 45 ans de moins. La Commission propose de réduire cet inacceptable fossé en une génération et soutient, stratégies documentées à l’appui, que cela est possible. (1)

Une membre canadienne de cette Commission, Monique Bégin, ancienne ministre de la Santé, confie dans la revue "Education Santé" (2) que même si les stratégies de remédiation sont bien balisées du point de vue de la santé publique, en définitive ce sont les orientations politiques et la mobilisation sociale qui apporteront les solutions structurelles.

Extrait :

"La réhabilitation globale des bidonvilles du monde coûterait 100 milliards de dollars américains. Les gouvernements du monde ont annoncé à l’automne 2008, en toute hâte, des plans de rescousse de plus de 5 billions de dollars américains pour pallier l’incompétence, la corruption, la mauvaise gestion, le manque de vision, l’avarice personnelle de leurs institutions financières et des plus grosses corporations. Comment se fait-il que ces mêmes gouvernements n’aient pas encore trouvé les malheureux 100 milliards de dollars requis pour sortir le milliard d’êtres humains vivant dans des conditions urbaines de sous-êtres, soit seulement 2,3 % de ces 5 billions ? La combinaison toxique de politiques sociales inadéquates, d’arrangements économiques injustes et de politique partisane bornée est, en large mesure, responsable de ce qu’une majorité de gens dans le monde ne jouisse pas de la bonne santé biologiquement possible".

Les inégalités sociales de santé ne se marquent pas seulement en suivant la fracture Nord/Sud. Au sein des pays les plus riches, dont la Belgique, l’inégalité face à la santé persiste et se manifeste entre les groupes sociaux de manière quasi proportionnelle à leur position plus ou moins favorisée sur le plan des revenus, de l’éducation, du travail et du territoire où ils vivent.

Enquêtes nationales de santé, Tableaux de bord de la santé (du Hainaut, en Wallonie, à Bruxelles), rapports d’enquêtes universitaires et des mutuelles : les données documentant et chiffrant ces inégalités s’accumulent depuis une dizaine d’années.

Ainsi l’espérance de vie en bonne santé est estimée à 51 ans dans le Hainaut, 54 ans en Wallonie, 59 ans dans le Brabant wallon et 60 ans en Flandre. 20% des adultes diplômés de l’enseignement primaire déclarent souffrir d’au moins deux maladies chroniques, ils ne sont que 5% si diplômés de l’enseignement supérieur. Idem pour la dépression, elle touche 17% des personnes moins favorisées et 6% des plus favorisées en Wallonie. On retrouve les mêmes tendances pour le surpoids, le tabagisme, l’inactivité physique, etc.

Malgré un accès satisfaisant à des soins de santé globalement de qualité (les pratiques préventives doivent être améliorées), malgré un investissement de 23 milliards par an (budget InamiI) dans les soins médicaux, l’inéquité sociale face à la santé reste une réalité inacceptable dans notre pays et plus particulièrement en Wallonie et à Bruxelles. Réalité déjà dénoncée par un groupe de travail de la Fondation Roi Baudouin en 2007 (3) ! Et pourtant le débat politique, le traitement médiatique et même la revendication sociale restent discrets et peu spécifiques sur ce thème. Les enjeux qui posent débat restent cantonnés aux soins de santé alors que les solutions au défi des inégalités sociales de santé ne viendront pas de ce secteur.

L’inéquité sociale de santé coûte au Hainaut environ 1 800 morts chaque année. Soit 100 fois les décès dus à la grippe H1N1 depuis le début de l’épidémie dans toute la Belgique ! Il serait démagogique et injuste de dénoncer après coup l’investissement inversement proportionnel du politique et des médias par rapport à l’ampleur de ces deux problèmes de santé publique. Mais face à l’accumulation des constats d’inégalités sociales de santé, il est raisonnable d’attendre du politique, des forces sociales et des médias une meilleure prise en compte de cette donne structurelle de santé publique pour la décennie qui vient.

Les déterminants sociaux de la santé s’expriment au travers de facteurs individuels et familiaux mais sont surtout liés aux conditions de vie de proximité (école, quartiers, réseaux sociaux, entreprises) et aux trajectoires de vie dans cet environnement. Cet environnement de vie quotidienne est lui-même dépendant, au niveau macro, des politiques économiques et sociales, de l’accès à l’éducation, au logement, au travail, à la culture La plupart de ces facteurs sont interdépendants et les inéquités sont la résultante d’un système très complexe de chaînes causales. Notons qu’elles concernent l’ensemble des catégories sociales et ne se limitent pas, comme on le croit à tort, aux populations les plus précarisées.

La complexité des facteurs causaux et les questionnements que cela entraîne ne peuvent être prétextes à l’inaction. Souvenons-nous que le progrès social tient autant, si pas plus, aux luttes et politiques sociales motivées par la quête de plus d’équité qu’au développement des connaissances, même si ce développement reste indispensable. Les expériences historiques et à l’étranger montrent qu’il est possible d’intervenir en s’attaquant par une approche multisectorielle aux causes des causes et en renforçant significativement le travail de proximité en promotion de la santé, avec la participation des populations.

Pour assurer une mobilisation sociale à la hauteur du problème, un engagement politique explicite et la transparence de la démarche, la lutte contre les inéquités de santé doit passer par la dynamique d’un plan d’actions, avec des objectifs spécifiques et évaluables portés par l’ensemble des politiques gouvernementales.

Les enquêtes de santé de l’Observatoire de la Santé du Hainaut chez les enfants et les jeunes montrent que les inéquités de santé sont déjà bien présentes au seuil de la vie. C’est inacceptable dans une société qui revendique l’égalité des chances comme une valeur de base.

Le temps de la contemplation et de l’incantation doit faire place à celui de l’action.

Savoir Plus

(1) www.who.int/social_determinants/fr/index.html
(2) Education Santé n° 245, téléchargeable sur le site www.educationsante.be
(3) Recommandations politiques inégalités en santé, Fondation Roi Baudouin, Octobre 2007 www.hainaut.be/sante/osh



Lalibre

http://www.lalibre.be

STOMIE FR
Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
15/11/2008 - Prolongation des dispositions relatives aux services hospitalisation organisés par mutualités
Sur proposition de Mme Laurette Onkelinx le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal (*) qui concerne les services hospitalisation...
14/11/2008 - Avis négatif du KCE pour le remboursement du traitement alternatif du cancer de la prostate.
Le KCE conseille de ne pas rembourser la technique HIFU (High-Intensity Focused Ultrasound ou ultrasons focalisés de haute intensité) pour le...
13/11/2008 - Les hôpitaux sont plus chers.
De plus en plus d'hôpitaux essairaient de boucler leur financement en passant par des honoraires de médecins plus élevés.
12/11/2008 - Une bactérie candidate au traitement de la maladie de Crohn
Une bactérie de la flore intestinale jouerait un rôle clé dans la maladie de Crohn, et pourrait servir au développement de nouveaux traitements.
11/11/2008 - Poche de stomie de la seconde guerre mondiale.
C’est le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures que les cloches sonnent à la volée pour annoncer la fin de la guerre.
09/11/2008 - Conseil des Ministres : Onkelinx propose une nouvelle orientation de la loi « aléas thérapeutiques»
Laurette Onkelinx propose une nouvelle orientation de la loi « aléas thérapeutiques » : une procédure d’indemnisation plus souple et plus rapide
08/11/2008 - Lancement de la première pharmacie en ligne de Belgique
Une société liégeoise a présenté ce jeudi la première pharmacie en ligne de Belgique.
07/11/2008 - Chaque Belge a acheté trente boîtes de médicaments en 2007
En 2007, chaque Belge a acheté en moyenne 30 boîtes de médicaments en pharmacie pour un total de 470 euros.
06/11/2008 - SPF Sécurité sociale sont fermés ces 10 et 11 novembre 2008.
En raison du pont de l'Armistice, tous les services du SPF Sécurité sociale sont fermés ces 10 et 11 novembre 2008.
05/11/2008 - Un test belge permettrait de dépister le cancer de la prostate.
Les laboratoires cliniques du groupe américain LabCorp ont présenté des résultats positifs pour le test permettant de dépister le cancer de la...
04/11/2008 - Association Francophone d'Infirmiers(ères) en Stomathérapie - Programme du congrès du 31 mars 2009
Association Francophone d'Infirmiers(ères) en Stomathérapie, Cicatrisation et Plaies publie le programme du congrès du 31 mars 2009.
03/11/2008 - Prostate : quelle efficacité du sélénium et de la vitamine E ?
La vitamine E et le sélénium n’ont pas l’effet attendu sur le cancer de la prostate, d’après le gouvernement américain.
02/11/2008 - France : Appel pour le développement des soins palliatifs
Six médecins français ont demandé jeudi dans le journal La Croix un développement des soins palliatifs
01/11/2008 - Diminution de 2% du prix des médicaments
La ministre de la Santé Laurette Onkelinx va mettre en place plusieurs mesures visant à diminuer le prix des médicaments, une "priorité" pour elle,...
31/10/2008 - Une prostate créée grâce à une cellule
Des chercheurs ont réussi à générer une prostate à partir d'une seule cellule-souche adulte chez des souris, marquant ainsi un pas important de la...
Retour en haut de page