le syndrome lynch

le syndrome lynch

C'est la forme la plus fréquente de cancer colorectal héréditaire.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
mercredi 2 décembre 2020
Actualités Stoma Ilco

Le syndrome de Lynch, ou cancer colorectal héréditaire sans polypose.

Vendredi 1er juin 2007

Le syndrome de Lynch, ou cancer colorectal héréditaire sans polypose ou HNPCC (hereditary non-polyposis colorectal cancer), est la forme la plus fréquente de cancer colorectal héréditaire. Son diagnostic repose sur la réunion de trois critères, définis en 1991 à Amsterdam, et revus en 1999 : (i) au moins 3 sujets atteints de cancers appartenant au spectre étroit du syndrome HNPCC (cancers colorectaux, cancers de l'endomètre, de l'intestin grêle, des voies urinaires) et histologiquement prouvés, (ii) unis 2 à 2 par un lien de parenté au premier degré sur 2 générations, (iii) un des cancers au moins s'étant révélé avant l'âge de 50 ans.

Dans les familles recensées selon ces critères, les sujets atteints développent principalement des cancers colorectaux et de l'endomètre, avec un risque cumulé à 70 ans de 70 à 80%. Ce syndrome se transmet de manière autosomique dominante. Les gènes dont l'altération est associée à l'existence d'un syndrome HNPCC appartiennent à la famille des gènes de réparation des mésappariements de l'ADN (DNA mismatch repair ou MMR), autrement dit dans le contrôle de la fidélité de la réplication : MSH2, MLH1 et MSH6 sont impliqués, par ordre décroissant de fréquence, dans respectivement 35%, 25% et 2% des cas. Aucune altération génétique n'est identifiée dans environ un tiers des cas. Une surveillance coloscopique est proposée aux personnes porteuses d'une mutation constitutionnelle du gène MSH2, MLH1 ou MSH6, à un rythme biennal, dès l'âge de 20 ans.

Une surveillance gynécologique annuelle chez les femmes après 30 ans est recommandée. Le traitement des cancers est identique à celui proposé en l'absence de prédisposition. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif.

Dr S. Olschwang - http://www.orpha.net

Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
01/04/2010 - Cancer de la prostate - Dépistage à risque - France
Prostate : Le dépistage est plus à risque que le cancer. Ce n’est pas la première fois que cancérologues et urologues s’affrontent sur le concept de...
31/03/2010 - Santé - Hôpitaux plus meurtriers que la route - Belgique
Les hôpitaux plus meurtriers que la route. En Belgique, plus de 1.500 personnes décèdent chaque année suite à une hospitalisation. Ces personnes...
31/03/2010 - Maladie de Crohn ou Colite Ulcéreuse - Suisse
Ensemble avec la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse. Vous souffrez de maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse ? Vous recherchez des informations...
30/03/2010 - Cancer Colorectal - Journée Portes Ouvertes 2010 - France
Le 30 mars prochain se déroulera une journée Portes Ouvertes organisée par les gastro-entérologues pour informer les patients sur le cancer...
30/03/2010 - Cancer de la Prostate - UCL Nouveau Traitement - Belgique
Un nouveau traitement pour les patients atteints d'un cancer de la prostate à un stade avancé mis au point en collaboration avec l'UCL.
29/03/2010 - Stomie et sexualité : Personnes urostomisées - Belgique
Stomie et sexualité : La situation des personnes urostomisées. Une stomie peut être génératrice de précautions lors des rapports sexuels. Les...
29/03/2010 - Les handicapés manifestent pour un «revenu d'existence»
Des rassemblements ont eu lieu samedi partout en France pour obtenir un revenu au niveau du Smic, contre moins de 700 euros mensuels aujourd'hui.
28/03/2010 - Cancer - 13 000 malades sans traitement - Algérie
13 000 malades chez qui on a diagnostiqué divers cancers sont sans traitement faute de structures d'accueil. En effet, il n'existe que quatre centres...
28/03/2010 - Stomies et sexualité : Colostomisées et/ou iléostomisées - Belgique
Stomies et sexualités : La situation des personnes colostomisées et/ou iléostomisées. Bon nombre de traitement sur le petit bassin ou pelvis, en...
27/03/2010 - Association - "Ensemble, nous ferons mieux" - Algérie
Association d’aide aux stomisés de Tizi-Ouzou "Ensemble, nous ferons mieux". L’association d’aide aux stomisés (personnes ayant subi une stomie) ASA,...
27/03/2010 - Stomie et sexualité - Rôle du soignant suivi personne stomisée - Belgique
Stomie et sexualité : Rôle du soignant dans le suivi de la personne stomisée. Comment les soignants peuvent-ils aider ?
26/03/2010 - Cancer - Eloigner le cancer - Belgique
Eloigner le cancer ? Donc la première chose à faire dans un cheminement anti-cancer c’est enlever tout ce qui est chimique de notre vie.
26/03/2010 - Stomie et sexualité - Les réalités vécues par les personnes stomisées - Belgique
Stomie et sexualité : Les réalités vécues par les personnes stomisées. Mais qu'en est-il pour le patient porteur d'une stomie ?
25/03/2010 - Cancer colorectal - Conseil pour lutter au quotidien - France
Conseils pour lutter au quotidien contre le cancer colorectal. Si les traitements conventionnels du cancer colorectal sont incontournables...
25/03/2010 - Stomies et sexualité - Image corporelle blessée d'un patient - Belgique
Stomies et sexualités : L'image corporelle blessée d'un patient porteur d'une stomie. La première difficulté est liée à l’acte chirurgical lui-même.
Retour en haut de page