tiers-payant assurabilité vérifiable

tiers-payant assurabilité vérifiable

Les dispensateurs de soins qui désirent pratiquer le tiers payant, c'est-à-dire se faire rembourser directement l'intervention de l'assurance soins de

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
vendredi 27 janvier 2023
Actualités Stoma Ilco

Tiers-payant : Assurabilité vérifiable on-line

Dimanche 10 août 2008

A partir du 1er juillet 2008 la réglementation prévoit :

  • la faculté, pour les dispensateurs de soins individuels, de consulter les données d’assurabilité des patients au moyen d’un réseau sécurisé,
  • une adaptation de l'engagement de paiement.

Qu’est ce que le tiers-payant et l'assurabilité ?

Les dispensateurs de soins qui désirent pratiquer le tiers payant, c'est-à-dire se faire rembourser directement l'intervention de l'assurance soins de santé auprès des mutualités, doivent connaître la situation d'assurabilité de leurs patients, l'étendue de leurs droits, afin d'être en mesure d'appliquer correctement les tarifs.

Comment l’assurabilité est-elle vérifiée à l’heure actuelle ?

Dans les faits à l’heure actuelle, les établissements de soins et les pharmaciens d'officines essentiellement ont accès aux données d'assurabilité qui figurent de manière cryptée sur la carte SIS (carte d'identité sociale).

Cette consultation des données d’assurabilité de la carte SIS par le dispensateur de soins crée un engagement de paiement de la mutualité en faveur du dispensateur de soins à condition que celui-ci utilise pour la facturation en tiers-payant les données d’assurabilité de la carte SIS.

Et dans le futur ?

Compte tenu de certaines difficultés de mise à jour des cartes SIS, la solution de consultation directe par un réseau électronique des données d'assurabilité figurant dans les fichiers gérés par les organismes assureurs (mutualités) a été retenue.

Il a été prévu que graduellement la consultation par le réseau devienne la règle pour obtenir les données d'assurabilité du bénéficiaire. La lecture de ces données figurant sur la carte SIS devenant alors un moyen « subsidiaire ».

Ce n'est que lorsque la consultation des données par le réseau est impossible qu'il sera permis d'utiliser les données d'assurabilité de la carte SIS.
Par 'impossibilité' on songe :

  • aux dispensateurs qui ne disposent pas (encore) d'un réseau pour consulter ces données;
  • aux prestations qui n'exigent pas la présence simultanée du patient et du dispensateur (délivrance de médicaments en officine, analyse de biologie clinique, etc.);
  • aux prestations effectuées à domicile.

Quel réseau ?

Par réseau, est visé actuellement le réseau « Carenet » qui lie depuis quelques années déjà les hôpitaux et les organismes assureurs et, dans une futur proche, le réseau « My Carenet»

Quand ce réseau sera-t-il opérationnel ?

My Carenet est conçu pour être graduellement rendu opérationnel pour tous les dispensateurs de soins qui fonctionnent dans le système du tiers payant. Lorsque le réseau (actuellement en phase test) sera entièrement opérationnel, les modalités de mise en œuvre seront élaborées en collaboration avec les partenaires de l’INAMI au sein des commissions de convention et d’accord concernées.

La base réglementaire actuelle a surtout comme but de permettre des projets pilotes pour le secteur des infirmières à domicile.

Quels seront les services offerts ?

Dans le cadre du projet My Carenet, pourront être mis à disposition des dispensateurs de soins individuels des services conçus de manière à leur permettre à terme de se libérer de chaque communication papier vers les organismes assureurs parmi lesquels les factures papier (attestation de soins donnés et factures récapitulatives) ainsi que les documents papier qui doivent être transmis préalablement à la facture ou en annexe à celle-ci (notification de soins, demande d'autorisation adressée au médecin-conseil,...). L'application de ces nouveaux services exigera cependant d'autres modifications réglementaires.

Base réglementaire

Arrêté royal du 5 juin 2008  modifiant l'arrêté royal du 3 juillet 1996. (Moniteur belge 24/06/2008)

INAMI - www.inami.fgov.be

STOMIE FR
Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
08/04/2008 - Canada : Un traitement contre le cancer de la prostate pour 22 000 $
Une clinique privée de Montréal offre un nouveau traitement contre le cancer de la prostate pour 22 000 $.
07/04/2008 - 400 millions de factures impayées aux hôpitaux.
Les hôpitaux sont de plus en plus souvent confrontés à des patients qui ne paient pas leurs factures.
06/04/2008 - Le ticket modérateur de plus en plus cher.
Le ticket modérateur, à charge des patients, est toujours plus élevé, et atteint aujourd'hui la proportion de 26%.
05/04/2008 - Les hôpitaux plus durs que la loi euthanasie
Trois quarts des hôpitaux se montrent plus sévères que les règles imposées par la loi sur l'euthanasie.
04/04/2008 - France : Chirurgie publique : une plaie ouverte
Le secteur est en crise ouverte alors que plus de 60 % des interventions se font dans le privé.
03/04/2008 - Améliorer la qualité des soins en médecine générale.
Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) formule vendredi des propositions pour améliorer la qualité des soins en médecine générale.
01/04/2008 - Euthanasie bientôt étendue aux enfants
L'Open Vld annonce de nouvelles initiatives en vue d'étendre la loi sur l'euthanasie aux enfants et aux personnes âgées en état de démence,...
31/03/2008 - Urologie
Cet ouvrage de cours synthétique traite l'ensemble des items d'urologie figurant au programme de DCEM2-DCEM4.
30/03/2008 - France : Les handicapés défilent pour un "revenu décent"
Plus de 25.000 handicapés, malades ou invalides sont attendus cet après-midi à Paris pour une marche vers l'Elysée.
29/03/2008 - Allocations : Nouvelles procédures pour accélerer le traitement des dossiers de demandes.
Le Centre de traitement des dossiers d'allocations de la Dg Personnes handicapées bénéficiera au 1er avril du téléchargement électronique des données...
28/03/2008 - Un nouveau statut spécifique pour les invalides civils de la seconde Guerre Mondiale
L'objectif de ce nouveau statut, qui touche environ 3.500 personnes, est d’octroyer un signe de reconnaissance nationale à ceux qui ont été atteints...
27/03/2008 - Belgique : Les hôpitaux de moins en moins remplis
Le taux d'occupation des lits dans les hôpitaux est en nette baisse, rapporte mardi le journal L'Echo.
26/03/2008 - Aide et information gratuites aux personnes handicapées
Certaines personnes se sont plaintes, à juste titre, auprès de la Direction générale Personnes handicapées que des personnes privées offrent leurs...
25/03/2008 - Le papillomavirus humains ne provoquent pas seulement le cancer du col
Ces derniers temps, il a souvent été question du cancer du col de l’utérus et du rôle des HPV (papillomavirus humains), désignés comme responsables...
23/03/2008 - Cancer colorectal : vers un nouveau test
L'Institut national du cancer (INCa) a lancé, mardi 18 mars, la deuxième semaine nationale contre le cancer colorectal.
Retour en haut de page