recto colite hémorragique

recto colite hémorragique

La recto colite hémorragique fait partie des Maladies Inflammatoires Chronique de l’Intestin (MICI) et dont l’origine est inconnue.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Pourquoi une stomie ? > RCH
jeudi 22 octobre 2020
La Recto Colite Hémorragique

Présentation

La recto colite hémorragique fait partie des Maladies Inflammatoires Chronique de l’Intestin (MICI) et dont l’origine est inconnue.

La RCH est une maladie qui touche la muqueuse du gros intestin, elle atteint constamment la muqueuse du rectum, le côlon tout entier peut être touché.

Son extension et sa gravité sont variable. Les symptômes sont principalement constitués d’une diarrhée plus ou moins sanglantes (de plusieurs semaines à plusieurs mois), douloureuse et accompagnée de glaires mélangées ou non aux selles. Les patients souffrent souvent de brûlures rectales, de coliques et se plaignent parfois de faux besoins.

La RCH est heureusement rare. Elle concerne particulièrement les jeunes adultes (+/- 20 ans pour les premières poussées de la maladie).

Un état général plus ou moins altéré peut être associé en cas de crise sévère avec un amaigrissement, une fatigue, une perte d’appétit et de la fièvre.

Retour en haut de page
Les Traitements de la recto colite hémorragique

  • Le traitement d’attaque repose surtout sur les salicylés à forte dose.
  • Le traitement préventif utilise également les salicylés (généralement à mi-dose).
  • Dans les formes cortico-dépendantes ou cortico-résistantes et tout simplement dans les formes aigües de la maladie on introduit de plus en plus un traitement par immuno suppresseurs.
  • Pour les poussées légères à modérées on utilise également les salicylés.
  • Pour les poussées sévères, on utilise plutôt des corticoïdes par voie générale ou en lavement.
  • Pour les poussées graves ou en cas d’échec des précédents traitements, on peut utiliser la ciclosporine (immunosuppresseur) ou la chirurgie.
Retour en haut de page
Les complications de la recto colite hémorragique

Complications à court terme : on craint surtout une colectasie (dilatation toxique du côlon) ou une colite aigüe grave.

Complication à long terme : il existe, après 10 ans d’évolution une possibilité de majoration de risque de cancer colorectal.

  • La chirurgie est utilisée en dernier recours, c’est le seul traitement permettant de guérir la maladie (si le rectum et le côlon sont enlevés).
Retour en haut de page
Diagnistiquer la recto colite hémorragique

Le diagnostic de la RCH peut être difficile à faire, car la maladie peut avoir, à tort, été étiquetée comme trouble fonctionnel digestif intestinal.

On peut facilement la confondre avec la maladie de Crohn.

Retour en haut de page