la radiothérapie suspendue

la radiothérapie suspendue

Le ministère de la santé a annoncé, lundi 11 juin, la suspension de l'activité de radiothérapie dans quatre centres hospitaliers universitaires à Mont

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
lundi 8 mars 2021
Actualités Stoma Ilco

La radiothérapie suspendue dans quatre hôpitaux après un dysfonctionnement

Samedi 16 juin 2007

Le ministère de la santé a annoncé, lundi 11 juin, la suspension de l'activité de radiothérapie dans quatre centres hospitaliers universitaires à Montpellier, Nancy, Tours et à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Cette décision a été prise après que la société Brainlab a informé le ministère d'un dysfonctionnement sur des appareils de radiothérapie stéréotaxique, permettant le repérage puis l'irradiation de lésions cérébrales. Un numéro national, le 0820-03-33-33 (12 centimes d'euros la minute) est ouvert depuis mardi 12 juin pour répondre aux demandes d'information des patients et de leurs proches. Environ 600 personnes seraient concernées.

La radiothérapie stéréotaxique est une technique de traitement non invasive, guidée par l'image. Les lésions intracrâniennes sont repérées en 3D, avec une précision millimétrique, avant d'être traitées par un faisceau de rayonnement. De ce fait, la rigueur du repérage est essentielle. Ce nouvel incident avec des appareils de radiothérapie consiste en "une déviation d'environ 1 millimètre du faisceau de rayonnement destiné à traiter des tumeurs et malformations très localisées du cerveau", précise le communiqué du ministère de la santé. Le décalage serait systématiquement de 1,25 mm, selon nos informations.

Le point de départ de l'affaire est en fait "la découverte par un centre de radiothérapie en Espagne d'un décalage dans les coordonnées spatiales de la zone cérébrale à traiter, entre la phase de détection de cette région et l'application du rayonnement", précise Jean-Luc Godet, de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). L'anomalie a été mise au jour lors d'un contrôle utilisant une autre méthode de calibration que celle de Brainlab.

Le constructeur a alors directement alerté, le 6 juin, les quatre CHU français utilisant le même type de matériel, avant de prévenir les autorités sanitaires françaises, le 8 juin. "C'est une démarche contraire aux usages", remarque M. Godet.

Par mesure de précaution, le ministère avait demandé, dimanche soir, "aux équipes hospitalières de tout le territoire de suspendre toutes les séances de radiothérapie en condition stéréotaxique prévues" employant ce matériel Brainlab. La vérification effectuée dans la journée de lundi par l'ASN et l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a permis de constater que "seuls quatre sites s'avèrent concernés, le Centre Alexis Vautrin de Nancy, le CHU de Montpellier, le CHU Bretonneau de Tours et le CHU de la Pitié-Salpêtrière". L'ASN et l'Afssaps ont donc levé dès lundi soir la suspension d'activité pour les autres établissements. Le fonctionnement de leurs appareils n'est pas mis en cause.

Un autre type d'incident était survenu récemment au CHU Rangueil, à Toulouse, avec un appareil également fabriqué par BrainLab (Le Monde du 24 mai). Il s'agissait d'une discordance entre la dose d'irradiation prescrite et la dose délivrée, en raison d'un défaut présent depuis la calibration initiale de l'appareil. Un total de 145 patients avaient reçu des doses allant jusqu'au double de celles prescrites. Les doses n'auraient cependant pas dépassé les limites supérieures théoriquement applicables.

En octobre 2006 une série d'accidents survenus entre mai 2004 à août 2005 au centre hospitalier Jean-Monnet d'Epinal avait été révélée. Le bilan de l'Inspection générale des affaires sociales avait fait état de quatre décès et de vingt-quatre cas d'irradiation excessive. Une patiente était également décédée des suites d'un accident d'irradiation à Lyon.

"Une procédure individuelle d'information des patients est engagée. Un rendez-vous de consultation sera proposé à tous les patients traités dans les quatre sites identifiés", précise le communiqué du ministère. "Dans l'affaire actuelle, les risques sanitaires liés au décalage du faisceau vont être évalués cas par cas, en fonction de la pathologie de chaque malade", estime M. Godet. A la Pitié-Salpêtrière, deux tiers des patients étaient traités pour des tumeurs malignes.

Le constructeur Brainlab a adressé, le 4 juin, une note aux utilisateurs de ses appareils. Selon lui, aucune mesure corrective ne peut être apportée dans l'immédiat dans les quatre centres dont les appareils, tous datant de moins de deux ans, sont concernés par les dysfonctionnements. Une mise à jour du logiciel devrait leur être adressée en septembre.

Cependant, une réunion prévue mardi 12 juin entre les autorités sanitaires et la branche européenne de Brainlab devait envisager des mesures correctives plus rapides afin de faciliter la reprise de l'activité de radiothérapie dans les centres concernés.

Paul Benkimoun et Hervé Morin - http://www.lemonde.fr

Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
23/12/2008 - Directive « amiante » : Communiqué de la Ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx.
A la suite de la confusion engendrée par différentes déclarations, la Ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx, tient à clarifier la position...
22/12/2008 - Suisse : Santésuisse prévoit une hausse des primes maladie pouvant atteindre 10% en 2010
Santésuisse a chiffré dimanche la hausse prévue des primes de l'assurance maladie obligatoire en 2010. Elle pourra atteindre jusqu'à 10%.
21/12/2008 - Pour le dépistage ? Allez voir ailleurs !
L’Unité de dépistage de l’Ecole de santé publique des Cliniques Saint-Luc a dû fermer ses portes. Des raisons stratégiques et financières sont...
19/12/2008 - La coloscopie moins efficace que prévue dans le dépistage du cancer du côlon.
La coloscopie, intervention médicale destinée à contrôler la nature d'éventuelles lésions dans le gros intestin, n'est pas aussi efficace qu'on le...
18/12/2008 - Avastin (bevacizumab) des laboratoire Roche remboursé en Belgique.
Conformément à la volonté exprimé par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Madame Laurette Onkelinx, Avastin (bevacizumab) est...
17/12/2008 - Associations et laboratoires : Même combat ?
Entre les firmes pharmaceutiques et les associations de patients, les partenariats se multiplient. Au profit de qui ?
16/12/2008 - Les bureaux de la D. G. Personnes handicapées seront fermés au public les 18 et 25 décembre 2008
Les bureaux de la Direction générale Personnes handicapées seront fermés au public le jeudi 18 décembre et jeudi 25 décembre 2008.
15/12/2008 - Médecins et mutuelles tentent de trouver un accord
Les représentants des médecins et des mutuelles doivent se retrouver lundi soir autour de la table des négociations pour tenter de dégager une...
13/12/2008 - Vitamine E, sélénium et cancer de la prostate : mauvaises nouvelles ?
Pour déterminer l'effet protecteur du sélénium et de la vitamine E vis-à-vis du cancer de la prostate, une grande étude d'intervention, l'étude...
12/12/2008 - Les dangers de la publicité pour les médicaments sur prescription.
L'association de consommateurs Test-Achats regrette que la Commission européenne ait approuvé une proposition de directive permettant à l'industrie...
11/12/2008 - Le cancer, premier tueur de la planète en 2010.
Le cancer pourrait devenir en 2010 le premier tueur de la planète, devançant les maladies cardio-vasculaires.
10/12/2008 - Allocations aux personnes handicapées également octroyées aux étrangers.
Le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal qui étend le bénéfice des allocations aux personnes handicapées aux étrangers inscrits...
09/12/2008 - Carte SIS : De plus en plus de fraudes.
Les hôpitaux et les pharmaciens constatent de plus en plus de fraudes à la carte SIS.
08/12/2008 - Laurette Onkelinx : Priorité aux malades chroniques !
Le Conseil des Ministres a marqué son accord sur le projet d’AR portant exécution de la loi relative à l’assurance obligatoire soins de santé et...
07/12/2008 - Projets de dépistage du cancer du côlon en Belgique
Des projets visant à promouvoir le dépistage du cancer du côlon se mettent en place en Belgique.
Retour en haut de page