nouveau test sanguin

nouveau test sanguin

Un nouveau test basé sur la détection d’une protéine produite par les cellules cancéreuses dans le sang pourrait révolutionner les méthodes de dépista

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
dimanche 2 octobre 2022
Actualités Stoma Ilco

Nouveau test sanguin pour dépister le cancer de la prostate.

Samedi 26 mai 2007

Un nouveau test basé sur la détection d’une protéine produite par les cellules cancéreuses dans le sang pourrait révolutionner les méthodes de dépistage du cancer de la prostate.

Selon les experts, les niveaux de concentration de cette protéine, appelé prostate cancer antigen-2 (EPCA-2), apparaissent comme étant un bon indicateur, efficace et précis, de la présence de ce cancer. « Nous avons été en mesure de démontrer que les concentrations en EPCA-2 sont faibles chez les personnes saines et enlevées chez les patients atteint d’un cancer de la prostate, et permettent même de distinguer les cancer confiné à la prostate et ceux ayant évolué en dehors de la glande » explique le directeur de cette recherche le Dr. Robert H. Getzenberg, professeur d’urologie et directeur de recherche au Johns Hopkins University's James Buchanan Brady Urological Institute, à Baltimore.

Le cancer de la prostate est un cancer fréquent et touchant exclusivement les hommes. Il se développe le plus souvent chez les personnes de plus de 50 ans en affectant la prostate, une glande du système reproducteur masculin. Les méthodes actuelles de dépistage sont généralement l’examen médical et les analyses de sang. L'anormalité de l'un ou de ces deux éléments clés conduit à la réalisation de biopsies prostatiques.

Actuellement les analyses de sang sont basées sur l’étude du PSA (antigène spécifique de la prostate). Cependant, l’exactitude de cette méthode est mise en cause, d’où l’intérêt de ce nouveau test sanguin élaboré par l’équipe du Dr Getzenberg. L’étude sera publiée dans le numéro du mois de mai de la revue scientifique Urology.

Les analyses ont porté sur les niveaux de concentration de l’EPCA-2 dans le sang chez 330 hommes. Certains présentait une hypertrophie de la prostate sans pour autant avoir le cancer, d’autres en étaient atteint mais présentaient des niveaux normaux de PSA, un troisième groupe avait un cancer qui se développait en dehors de la glande et un derniers groupe était atteint d’autres cancers ou présentaient certaines particularités.

L’analyse des concentrations en EPCA-2 a permis de détecter 90 pour cent des patients atteints d’un cancer confiné à la prostate et 98 pour cent de ceux qui en ont développé sa forme périphérique. Ces résultats confortent la tendance générale à remplacer rapidement la méthode PSA par des tests plus fiables. En effet, les difficultés du dépistage du cancer de la prostate sont multiples, et l'enjeu non résolu est de différencier les formes potentiellement évolutives et dangereuses des formes quiescentes atteignant probablement un homme sur deux en fin de vie.

« Si ce test fonctionne, cela pourra nous éviter beaucoup de biopsie inutiles » affirme le Dr. Getzenberg. Aux Etats-Unis plus d’1.3 millions hommes vont devoir subir des biopsies cette années pour ne déceler au final que 200.000 cas de cancer, note le Docteur. « Il reste maintenant à faire valider ce test (…) et nous sommes entrain de faire les études et les évaluations nécessaires pour y parvenir et pour déterminer aussi si ce marquer sanguin est capable de détecter les formes les plus agressive de la maladie » explique de scientifique. « De manière générale, ça a l’aire d’être très prometteur » a déclaré le Dr. Durado Brooks, directeur du programme Cancers Colorectal et de la Prostate à la Société Américaine du Cancer.

Actualites News Environnement - http://www.actualites-news-environnement.com

Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
27/01/2008 - Des recommandations nationales pour le traitement du cancer du gros intestin
A l’initiative du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), un groupe de spécialistes du cancer de l’intestin ont rédigé des...
16/07/2007 - Radiothérapie : Une femme devenue stérile retrouve sa fécondité
Une femme, devenue stérile à la suite d'une radiothérapie est, pour la première fois au monde, de nouveau en mesure d'avoir un enfant.
12/07/2007 - Suppléments alimentaires: les doutes persistent !
Dans cette rubrique, nous vous informions il y a peu de l’efficacité douteuse de suppléments contenant des antioxydants. Il semble que la confusion...
11/07/2007 - Radiothérapie à l’UZ Gent : Une enquête est en cours, attendons les results !
L’hôpital universitaire de Gand (UZ Gent) a rencontré des problèmes avec un appareil de radiothérapie entre décembre 2005 et septembre 2006 ...
26/01/2008 - ConvaTec contact : Parution de la revue destinée aux patients colostomisés
La maison ConvaTec édite aujourd’hui sa revue destinée aux patients colostomisés. Comme nous l’avons fait il y a quelques jours ...
10/07/2007 - Radiothérapie: un problème de surirradiation évité le 6 mars
Un risque de surirradiation a pu être évité, le 6 mars, dans un hôpital universitaire bruxellois.
10/07/2007 - Radiothérapie: le problème rencontré à Gand est un cas isolé
Les défauts constatés à l'appareil de radiothérapie de l'hôpital universitaire de Gand (UZ Gent) sont vraisemblablement un cas isolé.
10/07/2007 - Radiothérapie: la société Elekta rejette toute responsabilité
La société BrainLAB a rejeté ce mardi toute responsabilité quant au fonctionnement défectueux de celui-ci.
09/07/2007 - Frais de déplacement des patients cancéreux et leur famille.
Intervention dans les frais de déplacements des patients cancéreux non hospitalisés traités par chimiothérapie ou radiothérapie.
08/07/2007 - Pansements actifs.
Deux nouvelles interventions dans les pansements destinés aux patients atteints de plaies chroniques (plaies traitées pendant 6 semaines et...
25/01/2008 - Laurette Onkelinx lance son plan national cancer
La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx, a officiellement lancé jeudi, au cours d'une conférence de presse donnée à...
07/07/2007 - Cancer : les métiers à risques
Longtemps négligés, les cancers professionnels font l'objet d'un nombre croissant d'études.
06/07/2007 - INAMI : Le rapport annuel 2006 est sorti de presse.
Le rapport annuel de l’INAMI fournit une image globale du système de l’assurance soins de santé et indemnités, un secteur clé dans la Sécurité...
05/07/2007 - Soins des plaies : Premier congrès national belge.
L'ABISCEP et Le CNC s'unissent pour organiser le premier congrès soins des plaies belge.
04/07/2007 - Hérédité et cancer.
Les cancers sont des maladies fréquentes qui peuvent toucher chaque famille. De nombreuses personnes se posent alors la question d’un éventuel risque...
Retour en haut de page