le gist témoignage

le gist témoignage

Sa vie depuis le Gist - Seconde partie

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

Accueil > Accueil > Actualités
samedi 22 janvier 2022
Actualités Stoma Ilco

Le Gist - Témoignage de Miryam - Canada

Samedi 15 août 2009

Voici la seconde partie du témoignage de Miryam.

Jour J - chirurgie - 17 avril 2008

Me voilà à 7h du matin en robe d'hôpital. Mon mari est là ainsi que ma mère. Je serai la première à être opérée et j'en suis très heureuse. L'attente m'aurait sûrement fait stressée. Je suis assez calme et je dirais complètement inconsciente de ce qui m'attend!

Vers 8h je rencontre le gynécologue qui me dit qu'ils commenceront par une petite incision pour savoir où se trouve la masse et déterminer ainsi qui des deux fera la chirurgie et quelle type de chirurgie j'aurai besoin.
On m'endort. J'ai détesté cet instant puisque j'ai eu l'impression que j'étais entrain de mourir.

Finalement 4 heures plus tard je me réveille avec des douleurs atroces; des douleurs d'un niveau qui me semblait humainement impossible à supporter.
Je n'arrive même pas à parler tellement j'ai mal. Tout ce que j'arrive à dire après un certain temps c'est "Doi" (Traduction du portugais: "Ça fait mal!").

L'infirmière me dit qu'elle ne comprend pas ce que je lui dit. Ça me fâche beaucoup mais je suis tellement endormie que je ne me rends pas compte que je lui parle en portugais!
Quelque instants plus tard, je commence à être plus réveillée et je m'aperçois que je ne parle pas français mais je ne trouve pas du tout la force de dire " J'ai mal!"

On me ramène auprès des miens qui commencaient à s'inquiéter vu le temps passé en salle d'opération. Je communique seulement en levant l'index gauche pour dire oui.
C'est tout ce que j'ai comme force en ce moment. "Tu as mal?" Je lève l'index. J'ai un masque d'oxygène qui me gêne beaucoup parce que ça me pique le nez.

Mon mari me gratte le nez fréquemment. Je peux m'injecter de la morphine moi-même en appuyant sur un bouton. Mais y'a quand même une limite!
Une infirmière est venue m'expliquer après un certain temps que lorsque cette limite était atteinte ça ne servait à rien de pousser sur le bouton. Elle voyait que je poussais très souvent mais ça faisait très mal aussi!!

J'ai parlé avec le chirurgien le lendemain. Un médecin extrêment compétant et un homme extrêment bon. Il était patient et très calme. Il confirma que la masse était rattachée au petit et au gros intestin et qu'il avait dû couper quelques centimètres de chacun des deux mais que tout s'était très bien déroulé.
Il était très heureux de la chirurgie. La masse mesurait plus de 15 cm X 7cm X 8cm. La grosseur d'un bébé pour vrai!
J'aurais les résultats de la biopsie d'ici quelques semaines. Lui-même ne pouvait me dire si la tumeur était cancéreuse ou non mais que dans le pire des cas il s'agirait d'un cancer assez facile à traiter.

Je suis restée une semaine à l'hôpital. À chaque jour, mon état s'améliorait mais très lentement évidemment. Marcher a été le plus grand supplice. C'était très douloureux même seulement faire un pas. Manger n'était pas facile aussi.
Je sentais la nourriture passée dans mes intestins et ça faisait mal. J'avais beaucoup de gaz mais c'était aussi bon signe!! Mon ventre était très enflée c'est d'ailleurs pour cela que j'ai dû rester si longtemps à l'hôpital.

J'ai reçu beaucoup de visites et d'encouragements dont mon petit neveu Édouard qui a sû égayer ce moment. Merci à chacun!

Retour à la maison

Après une semaine à l'hôpital, je peux retourner chez moi. Je marche un petit peu et très lentement et je mange un petit peu et aussi très lentement!!
Mais je suis chanceuse car la température est très agréable. L'hiver est terminé et je peux sortir dehors avec un chandail chaud seulement.
Ma chirurgie a laissé une grosse trace sur mon ventre qui picotte beaucoup mais déjà tout se cicatrise. Le corps est vraiment bien fait!

Je dois suivre un régime réduit en fibre pour une durée d'un mois. Donc je mange du pain blanc, du riz blanc, tout doit être blanc et surtout éviter les fruits et légumes fibreux.
Je bois du lait de soya aussi, c'est préférable au lait de vache. Comme j'ai un peu d'anémie je prends un médicament pendant 7 jours.

Pensant bien faire, nous sommes allés consulter une nutritionniste chez Avril pour se procurer des produits naturels qui m'aideraient à régulariser mes selles (FibreSmart) et aussi à contrer mon anémie (Hemoplex).
Je dis pensant bien faire puisque finalement, ses produits m'ont valus de passer trois jours à l'urgence de l'hôpital car la diarrhée ne voulait cesser! Mauvaise idée.

Mon chirurgien m'a rassuré comme il savait si bien le faire. Il m'a retourné chez moi et évidemment m'a demandé de m'en tenir à ce qu'il m'avait donné au lieu d'ingurgiter des mélanges de plusieurs vitamines et autres dans mon système digestif très fragile.

Diagnostic

Un mois plus tard, je revois le chirurgien. Mon merveilleux chirurgien est en vacances, c'est donc un pur inconnu qui m'annoncera la nouvelle.

Ça le rend d'ailleurs bien mal à l'aise. Ma marraine m'accompagne ce jour là. Je croyais que tout était maintenant terminé mais non. Ce n'était que le début.

Ma tumeur était maligne et s'appelait GIST (Gastro Intestinal Stromal Tumor ou Tumeur Stromale Gastro-Intestinale). Pas très affectueux comme nom! Pas connu du tout non plus!

Le docteur m'invite à regarder sur internet pour trouver plus d'informations sur ce cancer. En fait quand je lui pose la question à savoir si c'est un cancer, il me répond oui et non. Je n'ai toujours pas compris pourquoi!

Je serai référée en oncologie dans un autre hôpital. Je venais d'entrer dans un autre univers: des tas de termes techniques que je n'avais jamais entendus et qui même après explications restaient confus.

De retour à la maison j'ai suivi les conseils du doc et j'ai cherché sur internet. Mauvaise idée encore une fois! La panique m'a pris.
D'abord il y avait très peu d'informations et je lisais toute sorte d'histoires de cas très graves sur le point de mourir. En plus, le médicament que j'aurais probablement à prendre, le Glivec, coûte les yeux de la tête!!
Résultat, dès le retour de mon mari je tombe en sanglot.

À partir de ce moment, j'ai cessé définitivement de regarder sur internet. J'ai attendu impatiemment de pouvoir parler avec les spécialistes: mes nouveaux amis les oncologues.

Miryam

bloguedemiryam

 

 

 

STOMIE FR
Retour en haut de page
En bref !
23/05/2011 + Vidéocapsules pour explorer le côlon - France
Des vidéocapsules pour explorer le côlon. Les vidéocapsules, utilisées depuis une dizaine d'années pour examiner l'intestin grêle, sont en train...
19/05/2011 + Cancer du colôn : L’aspirine n’a pas fini de nous surprendre !
Les chercheurs lui découvrent de nouvelles vertus à l'aspirine.
18/05/2011 + Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque
L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
17/05/2011 + La vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
Selon une étude australienne, la vie de bureau doublerait le risque de cancer du côlon
16/05/2011 + Maladie de Crohn - Une marche pour joindre l'utile à l'agréable - Saint-Hilaire-de-Lusignan - France
Une rendonnée dont les bénéfices seront versés à l'association François Aupetit
04/12/2009 - Remboursement - Soins transfrontaliers - Belgique
Remboursement - Soins transfrontaliers: le flou va persister dans l'UE
03/12/2009 - Informations Santé - Accès Dossier Médical - Belgique
Les réseaux télématiques d'informations de santé et l'accès au dossier. Le respect de la vie privée et de l’autonomie du patient. Programme -...
02/12/2009 - Prestations réduites pour maladie des agents statutaires - Belgique
Modification des prestations réduites en cas de maladie pour les agents statutaires fédéraux. A partir du 1er novembre 2009.
01/12/2009 - Cancer Prévention et Dépistage - Belgique
Cancer Prévention et Dépistage : Session d'information sur le Cancer avec la collaboration de Europacolon - Euromut - Stoma Ilco.
30/11/2009 - Stomie et grossesse : Témoignage de Catherine - Stomisée depuis 1993
Je m'appelle Catherine et j'ai 41 ans. Stomisée depuis 1993 à la suite d'une maladie de Cohn, je souhaite vous parler de mes deux enfants qui sont...
29/11/2009 - Cancer de la Prostate - Toucher Rectal- France
Le toucher rectal est un examen proctologique courant dans la pratique médicale permettant d'étudier le bas du rectum, le canal et l'anus et de...
28/11/2009 - Test de Dépistage Cancer Colorectal - France
Grâce au test de dépistage systématique du cancer colorectal dans les Pyrénées-Atlantiques, 36 cas de cancers ont été dépistés.
27/11/2009 - Cancer - Europacolon - Euromut - Stoma Ilco - Belgique
Session d'information Cancer - Du diagnostic à l'annonce. Une organisation d’Euromut en collaboration avec l'hôpital Erasme, l'ULB et avec les...
26/11/2009 - Semaine de la personne handicapée - Belgique
Semaine de la personne handicapée en Belgique : En route pour le Label Handycity®
25/11/2009 - Cancer de la Prostate - VTP Vascular Targeted Therapy - France
La VTP ou Vascular Targeted Therapy, un nouveau traitement vasculaire ciblé dans le traitement du cancer de la prostate.
24/11/2009 - Cancer colorectal - Réaction Immunitaire - France
Cancer colorectal, la réaction immunitaire, un critère pronostic majeur. Corélation entre concentration en lymphocytes T au niveau tumoral et la...
23/11/2009 - Néovacs - Maladie de Crohn - France
Néovacs : Les résultats préliminaires de l'essai clinique de Phase I/II sur le TNFα-Kinoïde dans le traitement de la maladie de Crohn.
22/11/2009 - Occlusion intestinale - La vie d'un enfant en sursis - Algérie
Une occlusion intestinale qui tourne au drame
21/11/2009 - Cancer et Tabagisme - France
De nouveaux cancers liés au tabagisme. Fumer provoque également des tumeurs malignes du côlon, du rectum et de l'ovaire.
20/11/2009 - Cancer colorectal - Sommes-nous trop soignés ? - Canada
Cancer colorectal - Sommes-nous trop soignés ? Comment pouvons-nous reprendre le contrôle des dépenses de santé ? - Canada
Retour en haut de page